Corps en action
5 Février 2022 à 02h23 - 182

Géothermie et énergie solaire

Parallèlement à leur diffusion, les sources d'énergie renouvelables deviennent également de plus en plus avancées. Par conséquent, leur efficacité et donc leur attractivité est augmentée. Bien sûr, tous ne sont pas aussi efficaces. L'une des moins efficaces est la géothermie. Tout d'abord, disons ce qu'est la géothermie. Comme son nom l'indique, il s'agit d'énergie provenant de l'intérieur de la terre. La source peut être des roches, de l'eau ou même du sol. Il est obtenu par forage, semblable aux puits de pétrole. Lors de l'utilisation de sources géothermiques, veillez à ne pas refroidir la source. Le processus de restauration des sources géothermiques est lent et il est donc essentiel de ne pas laisser la source se refroidir. Leur efficacité est liée à cette caractéristique puisque toutes les sources ne sont pas assez grandes pour fournir la même quantité d'énergie que, par exemple, du soleil. C’est pour cette raison qu’on associe souvent cette énergie avec le solaire, d’où la geothermie solaire qui est de plus en plus utilisé en ce moment.

Un système facile à exploiter

Une pompe à chaleur à eau puise l'énergie géothermique naturelle stockée dans le sous-sol, qui peut être exploitée avec des sondes géothermiques verticales pouvant atteindre jusqu'à 500 mètres de profondeur. La soi-disant saumure, un mélange d'eau et d'antigel, circule dans le système de tuyauterie souterrain, qui extrait la chaleur du sol et la transporte vers la pompe à chaleur. Le sous-sol refroidi par la sonde géothermique est réchauffé en permanence par l'apport de chaleur naturelle, ou doit être régénéré en cas de refroidissement excessif. Le forage et l'installation d'une sonde géothermique nécessitent un permis en vertu de la Loi. Une pompe à chaleur à eau puise son énergie dans les nappes phréatiques ou les eaux de surface. Pour atteindre la nappe phréatique, un forage est effectué. Un système de tuyauterie achemine l'eau souterraine ou l'eau de surface vers la pompe à chaleur et renvoie l'eau refroidie à la source via un puits d'infiltration ou un puits non étanche. L'utilisation de la chaleur de la nappe phréatique au moyen d'une pompe à chaleur à eau est soumise à l'obligation de concession et d'autorisation.

Réagissez.

Bio

  1. 7 Août 2021Les remèdes naturelles contre l'arthrose423
  2. 24 Fév. 2021Comment retrouver une peau jeune780
  3. 6 Oct. 2019une crème pour cicatrices bio ?1206
  4. 2 Mars 2019Manger bio et bon le matin : BJORG muesli1648
  5. 3 Nov. 2018Les produits pharmaceutiques bios marchent-ils vraiment ?1522
  6. 15 Juin 2018Le spa est-il écologique ?2019